L’aventure…

enfant poneynbPourquoi EquiCommUnique ?

L’aventure a commencé il y a longtemps.

Car il y a longtemps que la petite fille timide et anxieuse s’est rapprochée des chevaux, car la communication avec eux était simple et authentique.

Stéphanie avait 10 ans quand ses parents l’ont inscrite à une leçon d’équitation dans le Vexin. Cela faisait déjà plusieurs années que les chevaux la fascinaient.

La passion a pris naissance à ce moment et ne l’a jamais quittée, elle est toujours là, ancrée dans son quotidien.

Dans son enfance et son adolescence, elle a développé un relationnel très fort avec les chevaux, sans le savoir.

Il faut dire que les relations avec les humains n’étaient pas simples : elle était la plus petite de sa classe et était gauchère (!)*. Elle était…………. Différente !

Pour les chevaux, en revanche, elle n’était pas différente… Elle avait le droit d’être elle-même ! Et elle y a pris goût… Et ça a changé sa vie !

Elle voit les chevaux comme des compagnons. Au fil des années, elle a développé un fort relationnel avec les chevaux à pied, puis en les montant. Dans une équitation d’extérieur, puis plus tard dans une équitation artistique, toujours en accord avec son ou ses compagnon(s) équin(s).

Éblouie par la diversité des personnalités équines qu’elle a croisées… Et des histoires qu’ils lui racontaient dans les peurs, leur forme de compréhension et dans leur épanouissement.

Stéphanie nous dit « Les chevaux nous rapprochent de la nature et de notre nature.
C’est ce que j’ai découvert et c’est ce qui m’a fait m’épanouir auprès d’eux. »

Stéphanie fait en parallèle carrière professionnellement dans la finance de marché dans…. la Communication !

Rapidement, elle se rend compte qu’elle créé des « ponts » entre son quotidien de manager dans l’entreprise et ce qu’elle vit avec les chevaux. Ce qu’elle vit, ce qu’elle comprend et ce qu’elle met en application avec et dans ses équipes. Et… ça marche !

Il y a 10 ans, elle rencontre Claude Guilbaud, son approche du cheval et de l’équitation l’ont profondément touchée, elle est rare.

Claude est un homme de cheval qui se soucie de la personnalité du cheval et de l’humain.

Tout de suite après leur rencontre, ils comprennent qu’ils ont la même idée de la relation au cheval et… à l’autre. Ils se mettent à travailler ensemble auprès des chevaux.

A ce moment, ils créent  des ateliers à pied pour les particuliers. Car ils ont forte demande de personnes souhaitant créer du lien avec les chevaux sans les monter. Certains n’en avaient pas l’envie et d’autres ne pouvaient pas pour des questions de santé ou d’âge.

C’est Stéphanie qui prend en charge et développe ces ateliers sur différents thèmes. Ils ont immédiatement rencontré un réel succès.

Stéphanie : « Ces ateliers ont été un déclencheur pour moi, car j’ai compris que je pouvais transmettre ce que j’avais moi-même vécu et que chacun pouvait y trouver des bénéfices personnels et de bien-être pour se retrouver, être soi-même et être mieux avec les autres. »

Pas de tests de personnalité, pas d’écrans, pas de codes sociaux, juste la possibilité d’être soi-même et d’être en lien avec les autres, dans la bienveillance !

Stéphanie et Claude ont reçu de nombreux témoignages bouleversants.

Le projet EquiCommUnique était né !
Stéphanie a quitté la Finance de Marché et a créé la structure.

*Et c’est toujours le cas ! Petite ET gauchère !

CofondateursStéphanie Durand et Claude Guilbaud, co-fondateurs d’EquiCommUnique ont développé cette approche particulière :

  • Grâce à l’association de leurs expertises et de leurs parcours complémentaires.
  • En ayant compris et analysé et formalisé ce que les chevaux leur ont apporté à titre personnel et professionnel dans leurs différents parcours et comment cela s’était produit.
  • En ayant vu évoluer leurs clients (particuliers et professionnels), grâce à cette approche particulière du cheval, et grâce aux nombreux témoignages reçus, bien avant qu’EquiCommUnique, existe et depuis !

« Nous sommes partis d’un résultat !
                     Et d’une forte envie de transmettre. »

« Du fait de nos parcours de dirigeants, de managers et de collaborateurs, il nous est apparu évident de transposer au monde de l’Entreprise, ce que les chevaux sont capables de révéler en chaque individu ».

« Nous en avons identifié les besoins. Nous avons réfléchi à ce que nous pouvions proposer très concrètement et à qui. Nous avons testé les résultats ».

« Nous créons régulièrement de nouveaux ateliers, nous nous formons en continu ».

« Le cheminement et les résultats obtenus par les individus que  nous accompagnons et formons nourrit notre motivation… quotidiennement ».